TE AMARE…JE T’AIMERAI


TE AMARE…JE T’AIMERAI

La lumière dormait d’un coup de poing consécutif au glissement du remblai. Au troisième bouton de ton corps sage, la bretelle a ripé du ballast, triple-saut, le marteau a cassé la cage. Calant tes pieds aux étriers, t’as mis au monde une sacrée guitare. Le patio gonflait les jarres d’huiles, de vins et de jus de tous les raisins en se laissant soulever par la fontaine. De mes yeux brouillés de larmes en voyant la jeunesse de tes seins plonger, la brûlure des montagnes est partie en buée. J’ai grimpé par tes cheveux chaque vertèbre du plaisir de sentir l’existence cesser de se faire nature-morte. Au compotier dressé à table la figue éclate, pulpe gonflée. Tu tenais la nappe nouée aux reins, la fente laissée au soc de l’araire dans le geste du semeur. Le sémaphore s’est affolé, mais l’armada s’est lancé dans un combat humain d’arènes. J’ai perdu la tête au milieu des chevaux du manège, Guignol grimpait la folle le long du mur pour en faire de la treille, les Bacchantes pressaient le raisin

à partir de là me souviens plus de rien du monde à faire peur,

je suis très bien…

Niala-Loisobleu – 4 Octobre 2020

Con la paz de las montañas… te amare
Avec la paix des montagnes… Je t’aimerai
Con locura y equilibrio… te amare
Avec de la folie et de l’équilibre… Je t’aimerai
Con la rabia de mis años, como me enseñaste a ser
Avec la rage de mes années, comme tu m’as enseigné à être
Con un grito en carne viva… te amare
Avec un cri vivant… je t’aimerai

En silencio y en secreto… te amare
En silence et en secret… Je t’aimerai
Arriesgando en lo prohibido… te amare
En risquant dans ce qui est interdit… Je t’aimerai
En lo falso y en lo cierto
Dans la fausseté et dans la certitude
Con el corazon abierto
Avec le coeur ouvert
Por ser algo no perfecto… te amare
Etant quelque chose de non parfait… je t’aimerai

Te amare, te amare
Je t’aimerai, je t’aimerai
Como no esta permitido
Comme ce n’est pas permis
Te amare, te amare
Je t’aimerai, je t’aimerai
Como nunca nadie a sabido
Comme personne
Nananananananana
Nanananana
Por que asi lo he decidido… te amare
Parce que c’est ainsi que je l’ai décidé… Je t’aimerai
closevolume_off

Por ponerte algun ejemplo… te dire :
Pour te montrer un certain exemple… je te dirai
Que aunque tengas malos dias… te amare
Que même si tu as de mauvais jours… Je t’aimerai
Con tu mala ortografia
Avec ta mauvaise orthographe
Y tu no saber perder
Et ton ne pas te savoir perdre
Con defectos y manias… te amare
Avec des défauts et des manies… Je t’aimerai

Te amare, te amare
Je t’aimerai, je t’aimerai
Por que fuiste algo impotante
Parce que tu as été quelque chose d’importante
Te amare, te amare
Je t’aimerai, je t’aimerai
Cuando ya no estes presente
Quand tu seras déjà present
Nananana nananana
Nananana nananana
A pesar de todo siempre… te amare
Malgré tout toujours… je t’aimerai

Al caer de cada noche… esperare
A la tombée de chaque nuit… Je t’attendrai
A que seas luna llena, y te amare
Avec la pleine et je t’aimerai
Y a pesar de todo esto
Et malgré de tout ceci
En señal de lo que fue
En alerte de ce qui a été
Seguiras cerca y muy dentro… te amare
Je chercherai près et à l’intérieur… Je t’aimerai

Te amare, te amare
Je t’aimerai, je t’aimerai
A golpe de recuerdo
A coup de mémoire
Te amare, te amare
Je t’aimerai, je t’aimerai
Hasta el ultimo momento
Jusqu’au dernier instant
Nanananana nanananana
Nanananana nanananana
Seguiras cerca y muy dentro
Je chercherai près et à l’intérieur… Je t’aimerai

Une réflexion sur “TE AMARE…JE T’AIMERAI

Les commentaires sont fermés.