PANAME A FRESQUE (DIMEY/GRECO)


PANAME A FRESQUE (DIMEY/GRECO)

LE BESTIAIRE DE PARIS

L’encre de Bernard ou la Fontaine des Innocents

La voix manuelle à deux seins de Juliette

et voici que ressurgit l’âme de Paname

l’odeur de ses pieds de cochon

les eaux sales du dégoût

l’enfant qui voit ses premiers poils fauchés sur un trottoir

Les portes des Grands Boulevards, un crime en embuscade

la cuillère percée de l’absinthe qui attend dans le bistro de vous bouffer le foie

Puis l’Eustache du zonard des fortifs finit par aimanter les bourgeois, il fait mouiller les baronnes qui le supplient d’y accoster dans la java

La beauté fera venir des artistes du monde entier, les émigrés des révolutions internationales ont autre chose dans le ventre qu’un envie de croisade de religion

Paris ville -lumière

pas qu’un peu mon Cousin, j’assure que le modèle aura traversé la terre entière pour émanciper le temps d’une courte mais authentique liberté de penser

Niala-Loisobleu – 27 Septembre 2020