EN TORSIONS


EN TORSIONS

Le cheval sous la garde du clos hure

au bout des bronches il respire calmement

Voici l’archipel

à quelques pas le navire-hôpital donne asile aux naufragés victimes des haines équines

franchi la barrière, les hanches comme des clarinettes montent en torsions leurs spirales faméliques

Enfin du chameau qui traverse le désert nous sommes arrivés au caravansérail

seins et saufs

La transparence des voiles autorisant à connaître la vérité sur la blondeur, en chargeant la cale inutile d’ajouter du colorant

Les épices d’ô riant

à l’embarcadère les tapis font l’aqueux

Niala-Loisobleu – 8 Septembre 2020

2 réflexions sur “EN TORSIONS

Les commentaires sont fermés.