L’EPOQUE 2020/41: LES ENFANTS DE GAÏA 6


L’EPOQUE 2020/41: LES ENFANTS DE GAÏA 6

 


Après les Époques 2018 et 2019, voici le trente-neuvième de cette nouvelle Époque 2020 avec BARBARA AUZOU : LES ENFANTS DE GAÏA 6  . Merci de considérer que le poème est indissociable du tableau et vice-versa…

                                           L’EPOQUE 2020/41 « Les enfants de Gaïa 6 » – Niala – Acrylique s/toile55x38

 

 

Déjà aux cuisses de l’été

Monte la fraîcheur des bruyères

De septembre c’est la chair du beau

Temps la corolle perfusée de rosée

Et dans l’élision du quotidien

Tu m’arrives toit d’épaule et chute de reins

Comme la raison majeure du voyage

Et tu dis la vie qui t’a rejointe

Par-delà les âges et les jus bariolés

De l’enfance bue à même la peau

Ma brèche si claire d’oiseaux

Aux mains mortelles chargées de fruits

Levés dans des corbeilles inaccessible

Et pourtant narcisse sans fard dans le vase

De ma volonté qu’il en naît des regards

Colchiques aux fenêtres

C’est comme si côté bleu

Tu venais compléter du réel

Le message jamais délivré en entier

 

 

 

Barbara Auzou.

LA TABLE DE NEUF ET SA PREUVE


Qui prouvera qu’à l’aube il faisait plus jour qu’à minuit au bain de pleine-lune, puisque conscient au lieu de dormir j’avais perdu la tête. Naître de la faute de personne, serait-ce possible ?

A peine arrivé et pas du tout certain d’avoir compris, tomber par taire de la faute des chaises musicales, voilà qui n’avance guère dans l’apprentissage de la danse

Ainsi tous les livres d’école, les bibles, notices du à monter soi-même, initiation corporelle, voie principale, raccourcis, passages-contrebandiers, moyens de transport, couleur du ciel, film préféré, marché clandestin, double-vie + si affinités, j’ose le scoutisme dont j’ignore tout, la pêche aux moules dont je n’ai rien à apprendre, dites-moi en quoi ça sert et si ça existe vraiment.

S’aperçoit-on seulement qu’on est mort quand pour une fois c’est la vérité?…

Niala-Loisobleu – 3 Septembre 2020