PAS-DE-PORTE


be4895e714bbb3fbe8fe3c6e77849939

PAS-DE-PORTE

Passé la barrière l’odeur du cheval reste au collier des labours

Son oeil et sa crinière entre les grandes pierres sillonnent

Pres du jet d’eau, le merle n’est pas loin derrière

A voir les tâches brunes sur la peau des vaches ma confiance chauffe sous la garde du chien noir qui truffe au matin l’éveil des sens.

Niala-Loisobleu – 16 Août 2020

3 réflexions sur “PAS-DE-PORTE

Les commentaires sont fermés.