RELEVE OCEAONOGRAPHIQUE


fff53ccb3afcaa3c3aaffae899384a55

RELEVE OCEAONOGRAPHIQUE

Le souffle chaud du tigre pose sa griffe sans savoir pourquoi mordre les chairs tendres que l’éléphant blanc n’écrase pas en passant entre les porcelaines d’un jour sans fleurs

Pourquoi l’échiquier glisse-t-il des mains du cornac sans retenir le fou ?

Certains jours ne portent pas bonheur comme il l’avaient dits

La tête disparue des épaules rompt les bras sous le poids de l’absence de franchise et le refus de se regarder

Sous le panama les seins passeront à travers l’indifférence en prenant le tronc du cerisier comme point d’amer

Niala-Loisobleu – 7 Juin 2020

Mother Pink Floyd


Mother
Pink Floyd

Mère, pensez-vous qu’ils vont larguer la bombe?
Mother, do you think they’ll drop the bomb?
Mère, pensez-vous qu’ils aimeront cette chanson?
Mother, do you think they’ll like this song?
Mère, pensez-vous qu’ils vont essayer de me casser les couilles?
Mother, do you think they’ll try to break my balls?
Ooh, ah
Ooh, ah

Mère, dois-je construire le mur?
Mother, should I build the wall?

Mère, dois-je me présenter comme président?
Mother, should I run for President?

Mère, dois-je faire confiance au gouvernement?
Mother, should I trust the government?

Mère, vont-ils me mettre dans la ligne de tir?
Mother, will they put me in the firing line?

Ooh, ah
Ooh, ah

Est-ce juste une perte de temps?
Is it just a waste of time?
Chut maintenant bébé, bébé, ne pleure pas
Hush now, baby, baby, don’t you cry

Maman va réaliser tous tes cauchemars
Mama’s gonna make all of your nightmares come true

Maman va mettre toutes ses peurs en toi
Mama’s gonna put all of her fears into you

Maman va te garder ici sous son aile
Mama’s gonna keep you right here under her wing

Elle ne te laissera pas voler, mais elle pourrait te laisser chanter
She won’t let you fly, but she might let you sing

Maman va garder bébé au chaud et au chaud
Mama’s gonna keep baby cozy and warm

Ooh bébé, ooh bébé, ooh bébé
Ooh baby, ooh baby, ooh baby

Bien sûr, maman va aider à construire le mur
Of course mama’s gonna help build the wall
Mère, pensez-vous qu’elle est assez bonne?
Mother, do you think she’s good enough?

Pour moi?
For me?

Mère, tu penses qu’elle est dangereuse
Mother, do you think she’s dangerous

Tome?
To me?

Mère, va-t-elle déchirer votre petit garçon?
Mother, will she tear your little boy apart?

Ooh, ah
Ooh, ah

Mère, va-t-elle me briser le cœur?
Mother, will she break my heart?
Chut maintenant bébé, bébé, ne pleure pas
Hush now, baby, baby, don’t you cry

Maman va vérifier toutes tes copines pour toi
Mama’s gonna check out all your girlfriends for you

Maman ne laisse personne sale passer
Mama won’t let anyone dirty get through

Maman va attendre jusqu’à ce que tu entres
Mama’s gonna wait up until you get in

Maman saura toujours où tu as été
Mama will always find out where you’ve been

Maman va garder bébé en bonne santé et propre
Mama’s gonna keep baby healthy and clean

Ooh bébé, ooh bébé, ooh bébé
Ooh baby, ooh baby, ooh baby

Tu seras toujours bébé pour moi
You’ll always be baby to me
Mère, fallait-il que ce soit si haut?
Mother, did it need to be so high?

 

Je suis un pair vierge de tous soupçons


d1558c8b045ae2540472875a0577665e

Je suis un pair vierge de tous soupçons

Par l’oreille gauche j’ose m’aventurer jusqu’à l’entrée de l’aisselle droite pour la vérification matinale des portiques mammaires. Rassuré je redescends par l’autre, à cette heure-ci la scène est vide, je ne compte pas les badauds qui s’haussent sur la pointe des pieds pour liker. Parmi eux il y en a un qui doit avoir une idée de rapport derrière la tête, il m’inventorie comme un inspecteur fiscal. Dans le froid qui règne le soleil fait luire la couleur des plumes, alors autant en faire profiter la journée dominicale. Je n’irai à la mer que par truchement de pensée. Mais j’ai les pieds assez propres pour être plus sincère que d’hypocrites souhaits. Je suis un pair vierge de tous soupçons…

Niala-Loisobleu – 7 Juin 2020

 

LES OBSERVATEURS ET LES RÊVEURS


da1a0b360c4298ce0ba471b845699485

LES OBSERVATEURS ET LES RÊVEURS

Avant de rejoindre les nomades

Les séducteurs allument les colonnes de pétrole

Pour dramatiser les récoltes

Demain commenceront les travaux poétiques

Précédés du cycle de la mort volontaire

Le règne de l’obscurité a coulé la raison le diamant dans la mine.

Mères éprises des mécènes du dernier soupir

Mères excessives

Toujours à creuser le cœur massif

Sur vous passera indéfiniment le frisson des fougères des cuisses

embaumées
On vous gagnera
Vous vous coucherez .

Seuls aux fenêtres des fleuves
Les grands visages éclairés
Rêvent qu’il n’y a rien de périssable
Dans leur paysage carnassier.

René Char