LA JARDINEUSE


c9deba98e144bad09516e4efaaa78d8f

LA JARDINEUSE

Depuis la branche où l’oiseau perche

ta silhouette contrebasse

au torse de seins balles

paradisiaque touffe exotique

sans serpent

ni épineux sur jambes

L’instrument sonne des cordes

d’un bois expurgé

une montagne s’est épandue au bord de la mer…

Niala-Loisobleu – 5 Juin 2020

LA PETITE MENTEUSE


ccd342aaa52cc6d3f81311dde42adc31

LA PETITE MENTEUSE

La pendule tire l’aiguille dans l’ambiance qui découd

j’ai eu la pensée recueillie pour un champ de marguerites haut comme une envie de changement

Plus entendre une fausse-version d’effet se disant nu alors que tout voile

on entend même plus les martinets depuis l’interdiction de la fessée et l’avènement de la tronçonneuse

Il me semble que la victime devrait plaider coupable tant l’inversion est devenue un leitmotiv

Les peaux de confitures de quetsches venant d’Orange ont du mal avec le colon de la compagnie transitaire

en corps un trafic d’influences

Ironie du sort le coucou est devenu aphone

Niala-Loisobleu – 5 Juin 2020

PONT PIED BON OEIL


c01df91357d9c50fa5bbfe4abe51a1a4

PONT PIED BON OEIL

Au chantier naval je t’entends résonner sous l’herminette

cambrée comme la poutre à la quille

et flancs à la flottaison

une vibration des reins restée accrochée

Traversant l’opaque

mon escabeau à la main je ne pouvais que rejoindre ta sérénité

pour mettre nos pensées en pinède et choeur de cigales

un vieux clocher aux pierres moussues

émergeant de l’odeur forte de la garrigue

le feu se mesurera au rythme marin

la poitrine de sel

rendant jaloux tout platitude confondue

L’avatar de la victime devrait retenir son billet

la règle des sans kilomètres étant franchie, le nul peut avoir l’audace de se mettre en avant

Les collatéraux du désastre sont auparavant priés de passer le test devant la glace

Niala-Loisobleu – 5 Juin 2020

Excuse Me Mister
Excusez-moi M.
Excuse me Mr.As-tu le temps
Do you have the time

Ou es-tu si important
Or are you so important

Qu’il reste immobile pour toi
That it stands still for you

Excusez-moi M. ne voulez-vous pas
Excuse me Mr. won’t youPrêtez-moi votre oreille
Lend me your ear

Ou êtes-vous non seulement aveugle
Or are you not only blind

Mais n’entends-tu pas
But do you not hear

Excusez-moi M., mais
Excuse me Mr., butN’est-ce pas votre pétrole dans la mer
Isn’t that your oil in the sea

Et la pollution de l’air M.
And the pollution in the air Mr.

À qui cela pourrait-il être
Whose could that be

Alors excusez-moi M.
So excuse me Mr.Mais je suis aussi un monsieur
But I’m a mister too

Et tu donnes à M. une mauvaise réputation
And you’re givin’ Mr. a bad name

Monsieur comme toi
Mr. like you

Je prends donc le M.
So I’m taking the Mr.De devant ton nom
From out in front of your name

Parce que c’est un monsieur comme toi
‘Cause it’s a Mr. like you

Cela fait honte au reste d’entre nous
That puts the rest of us to shame

C’est un monsieur comme toi
It’s a Mr. like you

Cela fait honte au reste d’entre nous
That puts the rest of us to shame

Et j’ai, j’en ai vu assez, j’ai vu assez pour savoir
And I’ve, I have seen enough, I’ve seen enough to knowQue j’en ai trop vu
That I’ve seen too much

Excusez-moi M.
Excuse me Mr.Tu ne vois pas les enfants mourir
Can’t you see the children dying

Tu dis que tu ne peux pas les aider
You say that you can’t help them

M. vous n’essayez même pas
Mr. you’re not even trying

Excusez-moi M.
Excuse me Mr.Jetez un coup d’œil
Just take a look around

Oh M. regarde juste
Oh Mr. just look up

Et vous le verrez, vous le verrez descendre
And you will, you will see it comin’ down

Excusez-moi M.
Excuse me Mr.Mais je suis un, je suis aussi un monsieur
But I’m a, I’m a mister too

Et tu donnes à M. une mauvaise réputation
And you’re givin’ Mr. a bad name

Monsieur comme toi
Mr. like you

Je prends donc le M.
So I’m taking the Mr.De devant ton nom
From out in front of your name

Parce que c’est un monsieur comme toi
‘Cause it’s a Mr. like you

Cela fait honte au reste d’entre nous
That puts the rest of us to shame

C’est un monsieur comme toi
It’s a Mr. like you

Cela fait honte au reste d’entre nous
That puts the rest of us to shame

Et j’en ai vu assez, j’ai vu et j’ai vu
And I’ve seen enough, I have seen and I have seenJ’en ai vu assez pour savoir
I have seen enough to know

Que j’en ai trop vu
That I’ve seen too much

J’en ai vu assez, j’en ai vu assez, pour savoir que j’en ai trop vu
I’ve seen enough, I have seen enough, to know that I have seen too much

Voir parce que M. quand vous cliquetis
See ’cause Mr. when you’re rattlingSur la porte du ciel
On heaven’s gate

Permettez-moi de vous dire M.
Let me tell you Mr.

d’ici là il est trop tard
By then it is too late

Parce que M. quand vous y arrivez
‘Cause Mr. when you get thereIls ne demandent pas, ils ne demandent pas ce que tu as sauvé
They don’t ask, they don’t ask what you saved

Tout ce qu’ils voudront savoir, M.
All they’ll want to know, Mr.

C’est ce que tu as donné
Is what you gave

Alors excusez-moi M.
So excuse me Mr.Mais je suis aussi un monsieur
But I’m a mister too

Et tu donnes à M. une mauvaise réputation
And you’re givin’ Mr. a bad name

Monsieur comme toi
Mr. like you

Je prends donc le M.
So I’m taking the Mr.De devant ton nom
From out in front of your name

Parce que c’est un monsieur comme toi
‘Cause it’s a Mr. like you

Cela fait honte au reste d’entre nous
That puts the rest of us to shame

C’est un monsieur comme toi
It’s a Mr. like you

Cela fait honte au reste d’entre nous
That puts the rest of us to shame

LA FILEUSE


bc72462246c0d8a9847f99968c7176bb

LA FILEUSE

Assise, la fileuse au bleu de la croisée
Où le jardin mélodieux se dodeline ;
Le rouet ancien qui ronfle l’a grisée.

Lasse, ayant bu l’azur, de filer la câline
Chevelure, à ses doigts si faibles évasive,
Elle songe, et sa tête petite s’incline.

Un arbuste et l’air pur font une source vive
Qui, suspendue au jour, délicieuse arrose
De ses pertes de fleurs le jardin de l’oisive.

Une tige, où le vent vagabond se repose,
Courbe le salut vain de sa grâce étoilée,
Dédiant magnifique, au vieux rouet sa rose.

Mais la dormeuse file une laine isolée ;
Mystérieusement l’ombre frêle se tresse
Au fil de ses doigts longs et qui dorment, filée.

Le songe se dévide avec une paresse
Angélique, et sans cesse, aux doux fuseaux crédule,
La chevelure ondule au gré de la caresse…

Derrière tant de fleurs, l’azur se dissimule,
Fileuse de feuillage et de lumière ceinte :
Tout le ciel vert se meurt. Le dernier arbre brûle.

Ta sœur, la grande rose où sourit une sainte,
Parfume ton front vague au vent de son haleine
Innocente, et tu crois languir… Tu es éteinte

Au bleu de la croisée où tu filais la laine.

Paul Valéry