LES PETITS SAINTS


4986bf58d5b3c4292dd34814f6564e12

LES PETITS SAINTS

Celluloïd de baigneur, mer morte, déchets organiques

où sont donc allés les grimoires de l’ancien test amant

Merveilleuse épopée de croyants qui a fini par ne tirer que le profit matériel de leur jardinage au lieu de tailler au bon endroit de l’oeil

Cette fleur nubile qui se dresse au sommet de mon sexe, dans son aura ignore toute forme de calcul périmétrique

Je vente pas le jus de mes couilles

d’avoir procréé ne leur  a rapporté que peines au-delà de la 1ère génération

mes vrais enfants en fait se comptent pas milliers et ceux-là sont le fruit sain et ensemenseur  de couilles qu’il a fallut autrement posséder pour les faire parce que l’orgasme qui en est sorti a plus souvent été une torture sacrificielle qu’un panard érotique

Les petits saints des livres de prière sont des inventions pures et totales de l’homme, il sont loin de l’auréole

alors que les bons gros seins, joyeux, fidèles, nourriciers et tellement généreux en amour ont l’aréole qui peut être plus large qu’une assiette au beurre

Je finirai accroché à une paire ascensionnelle qui m’emmènera au jardin de mes enfants à moi…

Niala-Loisobleu – 4 Juin 2020

3 réflexions sur “LES PETITS SAINTS

  1. Il faut poursuivre le meme rêve avec une fierté calme…Le dire et le dédire des paroles sans poids est nourri par le doute, le doute tiendrait presque lieu d’intelligence aujourd’hui…La foi inébranlable en la vie et en l’amour est immédiatement suspecte …(Les Baigneurs 2)…Aller nu-pieds à la peche à la crevette semblerait presque un acte impardonnable…
    Je te donne de quoi t’arrimer

    Aimé par 2 personnes

Les commentaires sont fermés.