L’EPOQUE 2020/13 – EX-VOTO: JE T’AIME, TAIS-TOI


IMG-4978 (2)

L’EPOQUE 2020/13 – EX-VOTO: JE T’AIME,TAIS-TOI – NIALA – ACRYLIQUE S/TOILE 81X65

L’EPOQUE 2020/13

EX-VOTO:

JE T’AIME, TAIS-TOI

 

Le soleil joue à cache-cache et s’y compte jusqu’à sans

tout ce que vous voudrez à la seule exception de la poétesse

 

L’enfant rit

-Faut-être idiot pour croire qu’un arbre ça ne pousse que dans l’encombrement

Puis il rit

Ernesto l’a rejoint avec ses dominos à lui, son roulement à billes, son cheval à bascule et son tricycle, la table des 9 en tremble – elle a pas tort – l’oiseau s’est glissé pour testamenter

Présente dans le suiveur du soleil, elle est là à sa pêche tout en ô

fébrile, lascive, tendre, maternelle, amante, et pouls et pouls et pouls

racontent les seins en courant d’un bout à l’autre d’une maison, de ses arbres à fruits et surtout à soie

La mer dans son étendue fait drap

à proue

en sel

dunes dehors

sans palisses pour culotte

si nue que le panicaut est au ventre à chanter son chardon violet, un autre jour il sera giroflée avant d’une envie de lis de mer, l’endroit est d’une salinité élevée faut en appeler à la claire de l’ostréiculteur

Et l’euphorbe lui va s’emparer de l’intérieur des cuisses, son rival le liseron des dunes viendra compléter la Belle-Jardinière

le bouquet fera merveille en photosynthèse

Voilà les yeux grand écran

mon scoop, ma veillée bavarde pour un taiseux, le bois craque dans la cheminée ou guitare sur la plage, les cordes rauquent, les mains claquent, les talons frappent, le bougainvillier la gagne, la fontaine l’élève, les tapas périmètrent la place des vagues, c’est chaud

le bateau papier-musique orgue de Barbara attrape le vent pour s’exprimer

Chaud comme on reste

la mort peut venir elle ne pourra s’offrir cette vie

raison pour laquelle il me fallait dire seul le N°13, ma chance, puisqu’il couche le cheval contre ta peau, Ma

Que cette Lune nouvelle et pleine en Taureau accouche…

Niala-Loisobleu – 23 Avril 2020

3 réflexions sur “L’EPOQUE 2020/13 – EX-VOTO: JE T’AIME, TAIS-TOI

  1. J’accomplis les souhaits:
    Ex-voto sous l’extrême braise d’un ciel et reste dans un retrait plus plein que la plus évidente des présences…
    Abolie la distance entre le nom et la chose nommer c’est créer et naître En cela on peut dire que nous allons à notre naissance…
    Se taire c’est renaître aussi et arriver au monde dans cet imaginaire là c’est avoir choisi la seule vie qui vaille de rester debout…
    Quant aux pouvoirs de la lune, je prie la petite-fille qui l’allume de mettre un peu d’eau dans son vin, parce que le taureau…Enfin, je m’offre René Char une fois encore pour me laver de l’orage:

    L’exercice de la vie, quelques combats, au denouement sans solution mais aux motifs valides, m’ont appris à regarder la personne humaine sous l’angle du ciel dont le bleu orage est le plus favorable…(René Char)

    Tu signes là une grande oeuvre Mon

    Aimé par 2 personnes

    • Sans rejeter le fait que les cornes sont parfois dures apportées, je dois avoir l’honnêteté de dire qu’elles aiguillonnent un temps devenu fade et fainéant
      Quand à cette oeuvre, j’avoue humblement que je la considère comme majeure
      Je t’embrasse humide comme quand au milieu d’une campagne on trouve la marguerite à l’horizon, Ma…

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.