LES ETENDUES VERTES


 

9540dae9e97bd37fb96e6ae846e07cb8

 

LES ETENDUES VERTES

 

De la paille couvre le pavé de l’écurie

un fer est accroché

comme à l’étrier où je pose tes deux pieds

haras

d’éperons

contre l’étalon

Les naseaux ont soulevé le couvercle du char d’un hennissement vésuvien

La Chambre des Amants

est restaurée

En corps enfant

j’ai assez d’imaginaire pour te retenir détachée dans l’atelier, le lin tolère que le châssis tendu de désir d’un membre équin cogne au bas-flanc

 

Niala-Loisobleu – 20/02/20

 

 

8 réflexions sur “LES ETENDUES VERTES

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.