COUP BAS NO LIBRE


185668

COUP BAS NO LIBRE

Je me dis c’est Dimanche , demain jour de lessive

en attendant que le faire chauffe je vais taper du battoir au lavoir

et laisserai la brouette cornée à cette page du kama sutra

Je n’ai pas vu de vache sacrée franchir le portail

Gange je te dirai es-tu prête

on plongera

l’un dans l’autre

c’est mieux que tous les cinémas d’une bataille municipale et l’avènement du coup bas

No libre celui là

Où est le temps où pour battre un candidat on faisait de la vraie politique sans promettre de faux engagements.

Niala-Loisobleu – 16 Février 2020

ASSAUTS A LA GRENADE


6f41f1a217da391e0f65fe7e7f1114ba

ASSAUTS A LA GRENADE

Au centre de ses lions

gardé

le bassin

centre vulvaire

montre en miroir

le tremblement

du rempart médiéval

Alhambra

dressé sur ses reins

Ecartant le bras mort-mendiant

pour la corne de guitare

fichée

en son Généralife

Les fruits défiant la pesanteur terrestre

dans un lâché aérien

au-dessus de la sierra

jusqu’à l’ivresse des contrées sauvages des océans à naître…

L’Âme d’un corps fait oiseau…

Niala-Loisobleu – 16 Février 2020

COMME NOIR EST BLANC


1bf94b2f352f275b692509a136a089ee

COMME NOIR EST BLANC

 

Bord de route

marge du fossé

aux cuisses carrefour

L’évent calme la tension

une veine ? Que nenni, la bonne artère

adduction tournesol cadrée au bon sens

Au timbre de la sonnette le guidon tourne bien et le vélo s’en va à cheval en serrant fort le caillou dans sa paume, de noir ou blanc dessous  c’est du bleu à laper dedans….

 

Niala-Loisobleu – 16Février 2020

 

 

LA BIBLE DANS LE TIROIR


 

073b4b36ddddca54b4e09fc802eec05e

LA BIBLE DANS LE TIROIR

 

Un vélo un caillou dans la poche comme cheval ça coche

Dehors le noir qu’il faisait encore ne laissait pas voir le bleu assis sur le chevalet

quand la porte fût refermée en tous cas il y est resté

J’ai pensé que ramener le chrome en jaune donnerait mieux le sens de ma pensée que des mots prêtant à confusion

Des années au dessous ce qui vaut reste sur le dessus

à preuve mes idées condamnables n’ont jamais cédé à la raison

Sale type

c’est plus à ma portée que béniouiouiste

me rappellerai toujours du sourire angélique du gosse qui crevait les yeux des chats avec du bec d’oiseau trouvé dans la glu dont il avait arrosé l’herbe avant de faire sa prière pour dormir en paix avec sa conscience

Le bras qui manque à la justice doit-être celui qui se lève à la barre pour dire je l’jure

de dire rien que la vérité

 

Niala-Loisobleu – 16 Février 2020