L’AUBE DU RAYON


 

f2912f69c885907ad382492b9c5358a4

L’AUBE DU RAYON

 

Les buttes des fortifs ont des étreintes que l’histoire trimbale en ne changeant rien à la salive des baisers, ça restera toujours l’essentiel de cette première fois.

Le rire pourrait-il avoir une autre eau quand c’est l’enfant fille ou garçon qui lui donne source ?

Au-dessus de la cour j’ai fait passer un avion en papier catapulté par la rampe de mon escalier. Elle et ses rubans, sa jupe plissée et le petit-bateau qui joue dessous à papa et maman, moi mes galoches, mon béret, mes culottes-courtes et ma pèlerine sous le cartable à dos, le zizi dans l’encrier, que la devanture du bistro bise-bise.

Avant les cathédrales

le noir

Verticale élévation

Tout ça pour dire qu’avant de trouver faut chercher ailleurs que chez Messie.

On a commencé avant que le poil nous sorte, il y avait plus d’oiseaux et moins de tracteurs, mais toujours depuis la vilaine bête des temps jurassiques avec un moyen de faire la guerre.

Avant que les hommes sachent lire et écrire, il me semble que leur humanité avait plus de spontanéité. Les écoles sur ce plan là, ça rend bête.

Si l’arbre et moi on cause c’est bien parce qu’il a plus à dire qu’un rhéteur de foire. D’ailleurs, Ma, je t’ai reconnu le premier jour comme une essence. Tu pousses, deviens forte et donne du fruit. Au bord du chemin de la rue que t’es devenue, de voir tous ces troncs touffus, ça me donne un espoir insensé qui se justifie. On se pose plus la question on est la réponse.

Les cathédrales c’est tout simplement ça.

 

Niala-Loisobleu – 20 Janvier 2020

DE CE BLEU ENTRE LE CHEVALET EMOI


5b2e597168c5b4861a941df0db328ef2

DE CE BLEU

ENTRE LE CHEVALET EMOI

 

D’abord, du coin de la rue du Bac

le rire d’enfant qui s’ouvre avec le caniveau

les éboueurs emportent la nuit avec le bruit du laitier

dans le noir, pelotonné au lit ,  l’imaginaire gratte déjà d’un bleu esquissé

Il y la hauteur d’un cheval

la force du courant

cet inexplicable amour qui fume sur les lèvres de Marthe dans le bol de chocolat

Passent des hauteurs effrayantes que le socle stabilise

sur la rue en éveil la perspective humaine se dessine

je me lève …

Niala-Loisobleu – 20 Janvier 2020