ECHOUAGE EN MORTES-EAUX


3ee9ce3c44820ed89f9a9574464d0280

ECHOUAGE EN MORTES-EAUX

 

Serré en trémail l’estran s’est pris au col du filet du mirage

le commandant sera seul pour le dîner-spectacle de la croisière

à fond de cale, moussaillon, je rêve d’un galion corsaire qui me conduirait à bord d’une tribu d’Amazonie

sous la conduite d’un perroquet bleu j’apprendrai le langage du tam-tam et la vertu de l’Arbre à Médecine pour me guérir d’internet

Sur le corps peint des autochtones, les traits significatifs de la poitrine passeront de l’âme végétale au coeur animal sans trahir l’ocre du pigment

Redevenu matelot de l’Univers ce que je peindrais vibrera dans les hautes-sphères humaines pour oublier la rouille des coques allergiques à la poésie

La maquette d’un site en vitrine ne tient pas la mise à l’ô, vouloir travailler est un délit d’Artiste-Marginal contre la spéculation officielle

Niala-Loisobleu – 12 Janvier 2020