DE LA PAROLE DES YEUX


cae287ed89541ed5aa16926d47995df4

DE LA PAROLE DES YEUX

 

Dans les traces laissées après l’amour, on compte les mots du lit par le gémissement des ressorts, le froissement des draps et la carte laissée au bouquet qui plane autour

Le rembobinage du regard est sans doute la thématique la plus complète que le conscient et l’inconscient ont enregistré

C’est l’orgasme poursuivi dans sa palette

 

Niala-Loisobleu – 10 Janvier 2020

MES STATUES


Henri Michaux

 

 

MES STATUES

 

J’ai mes statues.
Les siècles me les ont léguées : les siècles de mon attente, les siècles de mes découragements, les siècles de mon indéfinie, de mon inétouffable
espérance les ont faites.
Et maintenant elles sont là.

Comme d’antiques débris, point ne sais-je toujours le sens de leur représentation.

Leur origine m’est inconnue et se perd dans la nuit de ma vie, où seules leurs formes ont été préservées de l’inexorable balaiement.

Mais elles sont là, et durcit leur marbre chaque année davantage, blanchissant sur le fond obscur des masses oubliées.

Henri Michaux