OMBRES


ombres

OMBRES

 

Le crayon a roulé jusqu’aux lèvres d’un sol en eau

l’oiseau debout sur la goutte reconstitue les méandres d’un dessin confus

la perpendiculaire  a du glisser en diagonale à un moment ou un autre

la tête n’avait plus toute sa figure

une partie du cou était entrée dans le tunnel

et les pieds n’étaient pas dans la bonne chaussure

on a tout posé par taire

c’était le mieux

le bac pour l’autre rive en plongeant les colonnes au fond du lit avant l’échouage terrestre

a sauver l’idée de notre nativité dans son  dessein…

Niala-Loisobleu – 16/12/19

 

3 réflexions sur “OMBRES

Les commentaires sont fermés.