LA TRAITE


170042772a6c2e132ba310b19f65b0e1

LA TRAITE

 

Champs étendus la voix remonte entre les dents du râteau la promesse d’un blé mis en terre

Où le retour à l’étable, tâches noires et bistres au pelage blanc dans le balancement lourd des mamelles pleines

La traite gonfle les pis, dernier passage, un vol reflète son escadrille au couchant dans la mare

Entre les pierres où le feu court les bûches, le sapin est venu joindre son odeur épicéa

L’enfant est porteur de milliers d’étoiles filantes.

 

Niala-Loisobleu – 05/12/19

4 réflexions sur “LA TRAITE

  1. Et voici comment le petit lait fait du grand beau…
    Vu les yeux hallucinés du bonhomme en tétée
    La vache avait fumé la moquette avec l’herbe
    Et ça peint
    Et ça peint
    Ici c’est le Nord, Man…
    Et pis c’est à
    Beau vin qu’on sait la qualité de la vigne

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.