La Humilde  – Atahualpa Yupanqui


1870a10b27f0b113cf12360285216c57

La Humilde  –  Atahualpa Yupanqui

Je suis chacarera
Soy chacarera
Viande de Salamanque
Carne de la Salamanca
Sang de caroube
Sangre de algarrobos
Ils fermentent dans mon coeur.
Fermentan en mi corazón.
Fièvre de sable
Fiebre de arenas
Allumé dans les tunnels
Encendida en los tunales
Senderito i’cabras
Senderito i’cabras
Dormir sous une arme à feu.
Durmiéndose bajo un mistol.
Je suis de Santiago
Soy santiagueña
Comme sucré et salé
Como el Dulce y el Salado
Né à la montagne
Nacida en los montes
Grandir comme le quebrachal.
Creciendo como el quebrachal.
Je suis humble
Yo soy humilde
Juste comme cette chacarera
Igual que esta chacareraYuyito del campo
Yuyito del campo
Fleuri au salitral.
Florecido en el salitral.
Je suis chacarera
Soy chacarera
Une nouvelle empreinte dans les bains
Huella fresca en los bañados
Sifflet dans les jumiales
Silbo en los jumiales
Et je danse sur le sable.
Y bailo sobre el arenal.
Lune qui pleure
Llanto de luna
Sur le cri de la vie
Sobre el grito vidalero
Coup de battage
Repicar de bombo
Et gratté à la guitare.
Y rasguidos en el guitarrear.
Je suis le souvenir
Soy el recuerdo
Et la sensation de mes agüelos
Y el sentir de mis agüelos
Transporteurs de couple
Arrieros de coplas
Né dans le carnaval.
Nacidas en el carnaval.

2 réflexions sur “La Humilde  – Atahualpa Yupanqui

  1. Je me rends compte que je parviens pas à saisir vraiment la notion d’humilité et que cette chanson me la dit mieux que ce que je peux en lire…Ce serait alors pour moi un sentiment fort de soi en son être propre et dénué de prétention,,,Oui c’est comme ça que je le comprends…
    J’ai appris ici malgré mes connaissances littéraires Minod, Velter, Izoard…et j’en oublie beaucoup…
    Je veux prendre et apprendre…
    Quant à la musique c’est encore davantage …De Bertin à cette fameuse Pomme qui va arriver chez nous , Julie ne cesse de te remercier pour la découverte,je l’aime aussi cette Pomme qui me valut une blague toute normande,,,Nous l’écoutons ensemble en soirée…
    Quant à la peinture que dire…J’ai fait trois ans d’histoire de l’art et c’est avec tes tableaux que j’ai appris à l’épouser les yeux fermés…

    Aimé par 1 personne

  2. L’humilité c’est la seule face vue de la nudité qui ne cherche pas les sites de rencontre, se balade dans la rue sans faire le trottoir de la pornographie, plus encore serait capable d’inspirer serait capable d’inspirer de nouvelles figures au kama-sutra sans rien craindre de la juridiction,
    c’est ce simple immensément grand. Atahualpa m’en a beaucoup montré, j’étais jeune, la manche servait de marché, cerise sur la chose c’est d la poésie.
    Il y en a des quantités d’autres tu sais, les quais de mon Paname étaient d’une richesse fluviale qu’à laHalle aux vins on aurait jamais cru que viendrait Bercy le grand collecteur. La peinture je la tiens du sang du père, imagine là c’est plus qu’une histoire de couilles, y a du jus de tripes dans la semence, un truc à la mode de quand les chars à bancs sortaient de la mairie le derrière de l’église se mettait à frétiller.
    En épousée tu me fais dire que du Chagall m’allume plus que l’oeil..

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.