2 réflexions sur “ASSEMBLAGE

  1. À quoi penses-tu?

    -Au canif de la nuit

    et au tranchant de son récif

    sur la frange du ciel.

    Sais-tu ma belle,

    que le sens s’échappe

    de la fleur coupée à minuit

    furieux de sa faiblesse à signifier

    au flanc des choses?

    Aussi comment te nommer Immortelle

    quand le mot depuis longtemps

    devance notre sommeil?

    Alors dors,

    épouse mon épaule et sa chaleur.

    À l’horloge de l’édredon et de son duvet

    il est déjà tout à l’heure

    et l ‘idée de la fleur s’est échappée

    sur la pointe des pieds

    pour aller dormir dans la fleur.

    Barbara Auzou.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.