Rue De La Grange-aux-belles – Jean-Max Brua


8330c55474411e15437f2896ad3c833a

Rue De La Grange-aux-belles – Jean-Max Brua

Les rêves s’accrochent aux crépis
Quand les murs-tombes sous la pluie
Dégrafent leurs masques de suie
Il pleut, il pleut rue de la Grange-aux-Belles
Où s’achève l’après midi
En cette saison l’heure est brève
A Saint-Nazaire ils sont en grève
Il pleut rue de la Grange-aux-Belles x2Le jour ressemble à peine au jour
Il se fait des soucis de vieux
J’ai des aurores dans tes yeux
Il pleut, il pleut rue de la Grange-aux-Belles
Où les chats tournent dans les cours
Athènes se tait dans ses murs
Le pain de mes frères est bien dur
Il pleut rue de la Grange-aux-Belles x2

Mort je ne bougerai plus de moi
De moi qui reviens du soleil
A travers l’eau de ton sommeil
Il pleut, il pleut rue de la Grange-aux-Belles
A Burgos on a eu si froid
Nos frères sont à Santiago
Ils ont tiré le vin nouveau
Il pleut rue de la Grange-aux-Belles x2

La la la la ……
Soleil, soleil, soleil, soleil
A Saint-Nazaire ils ont gagné
L’homme ne peut plus se renier
Soleil, soleil, soleil, soleil
Athènes se produit dans l’ombre
Burgos est ce bateau qui sombre
Aux mains d’un capitaine fou
A Santiago ils sont debout
A Santiago ils voient le bout
Ils vont faire un monde pour nous
Nous ferons ce monde avec eux
Un monde aussi grand que tes yeux

Jean-Max Brua

4 réflexions sur “Rue De La Grange-aux-belles – Jean-Max Brua

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.