L’EPOQUE 2019/55 – « RÉSERVE »


L’EPOQUE 2019/55 – « RÉSERVE »

 

Voici « RÉSERVE » le cinquante-cinquième de cette nouvelle Epoque 2019 avec BARBARA AUZOU.

C’est un travail à quatre mains , merci d’en tenir compte dans vos commentaires et vos likes.

reserve 55

L’EPOQUE 2019/55
« Réserve »
Niala
Acrylique s/toile 70×70

 

Vois

La colline grimper sur tes yeux

Et te tendre la rose nettoyée du bout des doigts

Avec son brusque parfum

Cette clarté qui s’écoule

 Est la seule chose que tu entendes

Le seul chemin heureux vers l’acte visionnaire

La haute mer d’une langue inconnue

Que tu parcours à genoux

Labiles les humeurs de la lune

Ont tenu tête à tant de nuits

Qu’elles baguent aujourd’hui

Les herbes du lac sombre

 Et font la fortune

De la cigale pourpre de tes envies

La faim du monde

Apaisée essuie son aisselle

Laissant aux branches

L’oiseau ébloui

À sa seule pensée isocèle

 

Barbara Auzou.

14 réflexions sur “L’EPOQUE 2019/55 – « RÉSERVE »

    • L’hirondelle associée au martin-pêcheur, en voilà une idée qu’elle est bonne
      faut voir comment ça maçonne en canopée
      à faire un n’oeuf pour pas oublier le colibri, Ma..

      Aimé par 1 personne

    • DISTANCE DE L’AUTOMNE

      Puis tel soir de septembre après tous ces jours lumineux,
      Le soleil n’est plus qu’un chasseur entre les landes df

      nuages ;
      Il guette et la forêt se retire en elle-même, À distance du rayon froid.
      Des craquements veillent partout sur le silence
      Et la mûre dans les taillis tend ses grappes noires à

      personne.
      Ce sera donc la nuit dans une heure.
      Le ciel
      Très pâle se réserve et ne touche plus l’herbe ni les eaux
      Qui se retournent vers la profondeur oblique.
      Buvez, doux animaux.

      Jacques Réda

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.