4 réflexions sur “Chet Baker & Paul Bley – You go to my head

  1. Excellent Chet, sa voix arrachée de sa trompette mord le mal de vivre pour donner un jazz sublime. Addiction qui chauffe le cuivre comme un alambic.
    Merci Marie-Anne, je t’embrasse.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.