FIL MUET – ALICE RIVAZ


11460340

FIL MUET – ALICE RIVAZ

Du visage qui soudain parle

un portrait clair comme l’eau vue au travers

coule seul et entouré

Prenant comme le non-dit

le vrai renvoi du miroir

grave

tendre

une chair de poule au fil des pages

comme un Amadéo Modigliani retourné dans son rouge

J’en garde une couleur d’oreilles

émouvante

qui colle au coeur

rare

à ne pouvoir dire…

Niala-Loisobleu – 5 Septembre 2019

8 réflexions sur “FIL MUET – ALICE RIVAZ

  1. Il est très long mais j’y suis resté scotché sans peine, au contraire. La finesse y est omniprésente, le texte, la description humaine, la peinture sont prenants, oui la beauté de cet auteur est rare.
    Quant à la narratrice je pense qu’elle a l’image du texte, « sonoriquement » prenante.

    Merci Ma, je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.