DU VENT QUI SE MORFOND, MA


ccd9286ea384cd9408c7c8dee69a4ac0

DU VENT QUI SE MORFOND, MA

 

Ma,

J’te sors un reste d’espoir

de ma musette

pour que tu connaisses mieux mon trottoir

l’eau y étais bonne à boire

que ça m’a gardé vivant face aux inciviques du boulevard du crime

De la rue qui m’a fête peint d’épices

prends mon amour pour tout à toi

c’est de loin devenu denrée rare…

 

Niala-Loisobleu – 03/09/19

 

2 réflexions sur “DU VENT QUI SE MORFOND, MA

Les commentaires sont fermés.