RE RE LANTERNE


58875999761__5A5360FE-C248-4E21-AF38-4D737BB73F9B

RE RE LANTERNE

 

Accrochée à la clef des tuiles la lanterne a entendu le 3° coup de maillet,  la fumée des cierges s’estompe dans un relent de fumet de triste cire

le train n’a pas réapparu d’un tunnel perdu dans une nuit sourde

Il m’invective, m’accuse de maux jamais dits

 

FEMMES ENCERCLÉES PAR LE VOL D’UN OISEAU – CONSTELLATION
Il est sur mon talon, il en veut à chacune de mes boucles, il me traite comme un violon qu’on accorde, il m’oublie dans son labyrinthe où tourne l’agate œillée!


Où ai-je déjà vu cette plume en fronde de capillaire filer vermeille dans l’éclair d’un fleuret?


Tous les soirs que fait l’engoulevent, il regagne, moi en croupe, son poste d’aiguilleur, d’où il a la haute main sur les cônes, trompes, lanternes, balises, pavillons et flammes.
»

André Breton

 

De l’arbre de Brocéliande, connu pour ses guérisons, je rebranche la lanterne au mur du jardin et au fossile de la Lumière gratte l’allumette de mon bûcher.

 

Niala-Loisobleu 29 Août 2019

 

 

58875997660__A7CBFAFB-F20F-4E6E-AFFA-5AB8D1ADEF47.JPG