PULQUE MESCAL Y TEQUILA


f3068dee38912290a0efea615af10657

PULQUE MESCAL Y TEQUILA

Tombé d’un D.C. 10 fantôme
Sur un aéroport désert
J’ai confié mon âme à un gnome
Qui jonglait sous un revolver
Puis j’ai pris la première tangente
Qui conduit vers les cantinas
Où la musique se fait bandante
Pour la piéta dolorosa
Pulque, mescal y tequila
Cuba libre y cerveza
Ce soir je serai borracho
Hombre ! Que viva Mejico
Borracho ! Como no ?
Dans le bus pour Cuernavaca
J’révise ma tendresse des volcans
Hôtel-casino d’la Selva
Le soleil se perd au ponant
& je picole en compagnie!
D’un spectre imbibé de strychnine
Welcome señor Malcolm Lowry
Sous la Lune caustique & sanguine
Pulque, mescal y tequila
Cuba libre y cerveza
Ce soir je serai borracho
Hombre ! Que viva Mejico
Borracho ! Como no ?
Jour des morts à Oaxaca
Près de la tombe n°7
Je promène ma cavalera
En
Hubert Félix Thifaine

PENDU AUX BASQUES


 

c04e32eee1b66ab83be555bb3d42838e

PENDU AUX BASQUES

 

Comme un fruit de rouge allumé

les palmes en sémaphore

hissent le drapeau vers

 

 

C’est un enfant qui crève le regard désespéré d’une épave

de sa pelle à planter le visage de la réalité

sans faire de château en ibère quand l’été est en feu

 

 

Ôtant le grain d’intelligence artificielle de la stupidité cultivée

j’ai l’audace outrancière de sortir le 46 ème de mon rugissant

et vivre malgré que ce soit ringard un dimanche de G7

 

 

Niala-Loisobleu – 25 Août 2019

 

ANNIHILATION


ANNIHILATION
Qu’en est-il de ces heures troubles & désabusées
Où les dieux impuissants fixent la voie lactée
Où les diet nazis s’installent au Pentagone
Où Marilyn revêt son treillis d’Antigone
On n’en finit jamais de refaire la même chanson
Avec les mêmes discours, les mêmes connotations
On n’en finit jamais de rejouer Guignol
Chez les Torquemada, chez les Savonarole
Qui donc pourra faire taire les grondements de bête ?
Les hurlements furieux de la nuit dans nos têtes ?
Qui donc pourra faire taire les grondements de bête ?
Lassé de grimacer sur l’écran des vigiles
Je revisite l’Enfer de Dante & de Virgile
Je chante des cantiques mécaniques & barbares
A des poupées Barbie barbouillées de brouillard
C’est l’heure où les esprits dansent le pogo nuptial
L’heure où
Hubert-Félix Thiéfaine