CHAMBRE D’ÔTE


9029ee0cfd9d682ef25798f5c82ce92d

CHAMBRE D’ÔTE

D’abord il faut la trouver cette maison

que tout sépare de la façade des lieux habités

pas la même couleur de bord de mer

d’une riviéra dans sa grosse-motte

l’heure des messes non affichée

le marchand de fri-fri enseveli dans la baïne

la lande sans parkings

qu’un accès à pied

le bâton sonnant la Cayenne

nous y v’là

Son lit d’herbe remonte les effluves de peaux

en brassant à l’hélice le miroir d’eau

et la table sur le pont te tient en entrée et dessert dans l’écrasé du raisin.

Niala-Loisobleu – 30 Juillet 2019

2 réflexions sur “CHAMBRE D’ÔTE

  1. Où commence le paysage
    A quelle heure
    Où donc se termine la femme
    Le soir se pose sur la ville
    Le soir rejoint le promeneur dans son lit
    Le promeneur nu
    Moins gourmand d’un sein vierge
    Que de l’étoile informe qui nourrit la nuit
    Il y a des démolitions plus tristes qu’un sou
    Indescriptibles et pourtant le soleil s’en évade en chantant
    Pendant que le ciel danse et fait son miel
    Il y a des murs déserts où l’idylle fleurit
    Où le plâtre qui se découd
    Berce les ombres confondues
    Un feu rebelle un feu de veines
    Sous la vague unique des lèvres
    Prenez les mains voyez les yeux
    Prenez d’assaut la vue

    Pau Eluard

    J'aime

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.