CRI ET TOUT FAIT


71feb436b10fc5249c83c5da19c06d42

CRI ET TOUT FAIT

 

L’oeil sorti rentre du bout des lèvres et dit

Ecries-moi du goût des doigts

La généalogie de cet ongle monté en haut de l’arbre.

 

Niala-Loisobleu – 26/07/19

ENTRE TIEN EMOI 110


cropped-a5ac5ac76d480f42d4dd0e744a5bf8c81

ENTRE TIEN EMOI 110

 

A l’extinction de ce Jeudi torride, l’orage ne laissait plus de doute. Il serait parmi nous avant l’aurore. Le plomb en fondant attrapait les fusibles du téléphone illimité pour le transposer en pannes de courant saccadées. J’ai vu vu l’enfant revenir, pris par la peur que sa mère entre dans la chambre et lui dise de dormir en éteignant son rêve. Celui qui ne doit pas être approché même par les parents. Qui gronde ainsi, me demandai-je, le ciel lance des éclairs de feu, la voix bleue qui s’en est emparé, je n’entends plus que le vide ? Le prunus le plus proche souleva une de ses branches en disant « C’est pas moi ». Reviens ! Le bond en avant qu’ont fait tes seins dressés comme un animal n’avait d’autre sens que ton entrée dans la voiture. Tu traverses les distances, te voilà, ah oui, entre vite que je te dise. Nous nous mettrons à l’abri l’un dans l’autre. Seulement seuls. Personne d’autre, à table comme dans cette promenade les pieds dans la marée montante. On entre plus à nous séparer même pour manque de respiration. Qui comprendrait ? Pas besoin, le partage se fait à un moment à ne plus franchir. A ce moment là tu as dévoré la clef en rugissant. Dans tes yeux carnassiers j’étais sûr de pas confondre avec l’orage, mais entre grand tigre, roi des animaux et panthère noire j’ai pas pu choisir. On a trouvé que t’appeler Fauvette ça répondait bien à ta félinité.

 

Niala-Loisobleu – 26/07/19