ETALON


f9fc1a66bbe37d30f2b3a61e94082bc6

ETALON

 

Encore assez de grains de polissage

Le feu de la pierre ne doit pas s’éteindre

Ne déchaussons pas l’air portable du grand vaisseau

Ma bouche à ton arbre écorce la blessure et ton sein lance le pouls de ma faim

Tu es vie comme cette première fois  sortie du fracas

Alors de ce gigantisme vînt l’homme minuscule

Montrons lui sa taille au miroir de son désamour.

 

Niala-Loisobleu – 24 Juillet 2019

 

 

 

 

SUPER MARCHE


5007475ca6130f8737cc1fc0d3d32f91

SUPER MARCHE

Mandolines à l’affût du malheur souhaité les joueurs aux mains de lèpre rôdent dans les traînées salines laissées par des yeux fatigués

Les vautours précèdent les changements d’accord comme une mite friande d’haleine sans penser au stérile du oui-ouisme qui appauvrit contrairement à ce qu’apporte le dièse en renfort

C’est vrai qu’à force d’éroder la montagne on ne fait plus de comparaison avec le plat-pays de l’habitude et l’altitude du sentiment

Puis il y a  une telle propension à mentir que les loups viennent au coeur des villes faire leur grosse commission

Chiens galeux en caravane la carie de vos chicots à la nicotine me fait penser à la jeunette qui se goure en croyant qu’un tatouage garde éternellement la peau tendue. Une roue sans essieu fait pas plus fortune aujourd’hui qu’hier dans la cosmogonie de l’univers. Les boudhas à usage illimité qui font florès dans la rue du commerce sont comme les amis d’internet des pseudonymes du langage partagé. Il y a une culture indispensable en tout.

Niala-Loisobleu – 24 Juillet 2019

 

SUR PRISE PARTIE


e621bd14f86dd3f5708fd2e0ecd9eb2c

SUR PRISE PARTIE

 

Quand je fis sortir la tête d’écailles à yeux jaune-vert du siphon des épouvantails à chasser l’oiseau, la transparence me rendit l’arrondi de ses formes, leur aqueux piano-à-quatre mains, la percussion de son assise grand tambour val qui rit, le twoo Gilles d’une fête de ch’tis  au ça beau des seins, les épaules archipel des aisselles, sable blanc, brun coquillage et minerve de ses cuisses dans le saut de la rivière, que me dressant du séant je mis le sous-marin en surface périscope intouché pour faire échange avec un bateau de papier  ayant son identité à la barre et son pas Villon en ballade pour tout gibet de peau t’anse. Les mômes du Mickey coururent hisser le drapeau vers, laissant les baînes à l’usage des pisse-vinaigre.

Niala-Loisobleu – 24 Juillet 2019