GRAND BAIN


122328d9399a31017c3f05cfb028068e

GRAND BAIN

Au milieu de l’orage

les boules d’éclairs

ont fait Fanny

comme je tirais

La pluie s’est déversée

tant et tant

que je flotte encore la poitrine jusqu’aux épaules

à laver le passé d’un tournant de page

Sur le pont de ta rivière

enserré dans tes bras de lit

L’eau vive m’emporte au sein de l’atelier, où plus qu’assise, tu fondes en larmes riches l’édifice, pierre dure de granit et tuff du tympan, l’outil ne se retient pas de jouir de la saignée qui monte l’avant-bras dans l’estuaire.

Niala-Loisobleu – 20/07/19

Une réflexion sur “GRAND BAIN

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.