RESSAC


57556cb3d8f586eaf85268a61632483e

RESSAC

 

La fenêtre ouvre sur le ressac tumultueux du défilé du 14 Juillet, les cuivres fanfaronnent, éclaboussant les rives surpeuplées d’agités matinaux. Les chevaux descendent , la croupe en habit de gala. Ah tambours j’ai de la peau à battre, elle me source de sa baguette. Mon lit bataille, un rêve érotique faisant la paix dans les plumées d’une colombe. Ma blanche aux seins lourds roucoule ses blindés, ça chenille, pour la soie. Légion non étrangère mes caresses courent d’un Arc au triomphe modeste à l’érection obélisque de Concorde. Notre liberté s’il en est, ne peut-être que nous sentir unis corps à corps au lit de la scène. Viens je t’emmène au Jeu de Paume, le plus tendre, ton lotus, nymphéa grand-large, dans le bassin sans-culottes.

 

Niala-Loisobleu – 14 Juillet 2019

5 réflexions sur “RESSAC

Les commentaires sont fermés.