CÔTE DEPART


night-visit-1938

CÔTE DEPART

 

Assez de rivière dans le creux des mains pour dessécher le désert de leur manière d’appréhender et de vers pour habiller les chemins

prendre la voie sacrée peut se faire

sans que les crécelles indisposent

l’air à gare n’est pas incompatible avec un départ pour les claires.

 

Niala-Loisobleu – 19/06/19

 

 

3 réflexions sur “CÔTE DEPART

  1. Vivent les troubles, les truands,
    Les tondus, les tonitruants
    Les Enguerrand, les conquérants
    La Malibran, Clermont-Ferrand
    Les gavots et les dévoirants
    Tous ceux qui sont sortis du rang
    Et ran et ran et ranplanplan!

    Vive surtout celle que j’aime
    Que je baise à même la peau!

    Extrait de Anathèmes II, Maurice Fombeure.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.