DEMAIN DES L’AUBE


DEMAIN DES L’AUBE
(Texte: Victor Hugo, Musique: Pierre Bensusan)

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne,
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Tomorrow, at dawn, when the sun bleaches the land,
I will leave, I know you wait for me.
I’ll go by the forest, I’ll go through the mountains.
No longer can I bear to be away from thee.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit.
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Et le jour pour moi sera comme la nuit.

I will walk in a world of my own,
Hearing no sounds, without sight,
Alone, back bent, hands crossed, unknown,
And the day for me will be as night.

Maintenant que Paris, ses pavés et ses marbres,
Et sa brume et ses toits sont bien loin de mes yeux;
Maintenant que je suis sous les branches des arbres,
Et que je puis songer à la beauté des cieux.

Now that Paris, with her marble and streets,
Her mist and her roofs are so far from my eyes,
Now that I am beneath the branches of trees,
And I can dream of the beauty of the skies.

Maintenant qu’attendri par ces divins spectacles
Plaines, rochers, forêts, vallons, fleuves argentés,
Voyant ma petitesse et voyant vos miracles,
Je reprends ma raison devant l’immensité.

Now I am moved by these divine spectacles,
Field, crag, forest, valley, silver stream,
Seeing how small I am, seeing your miracles,
I come to my senses before your creation supreme

Nous ne voyons jamais qu’un seul côté des choses;
L’autre plonge en la nuit d’un mystère effrayant.
L’homme subit le joug sans connaître les causes.
Tout ce qu’il voit est court, inutile et fuyant.

We only ever see one side of life;
The rest is shrouded in terrifying mystery.
Man bears his burdens without knowing why.
All he sees is short, useless, and fleeting.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et, quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx et de bruyère en fleur. 

I will not watch the gold of the evening rays,
Nor the distant sails of journeys resumed.
And once I have arrived, I will place on your grave,
A bouquet of holly and heather in bloom.

Nous ne voyons jamais qu’un seul côté des choses;
L’autre plonge en la nuit d’un mystère effrayant.
L’homme subit le joug sans connaître les causes.
Tout ce qu’il voit est court, inutile et fuyant.

We only ever see one side of life;
The rest is shrouded in terrifying mystery.
Man bears his burdens without knowing why.
All he sees is short, useless, and fleeting.

 

3 réflexions sur “DEMAIN DES L’AUBE

  1. Retournée par cet art hybride dont j’ignorais tout…
    et comme je ne crois pas au hasard en ce qui nous concerne, sache que j’ai parlé de Léopoldine et des poèmes de Hugo s’y rapportant deux heures durant aujourd’hui…
    Ce seait fou si la lumière n’habitait autant la folie, Mon…
    Serait-il donc possible que tout soit dans tout et que seuls des moments hautement privilégiés de nos vies nous en donne l’accès?

    Aimé par 1 personne

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.