ENTRE TIEN EMOI 91


cropped-a5ac5ac76d480f42d4dd0e744a5bf8c81

ENTRE TIEN EMOI 91

Autour d’ocres de terre que les rouges supplantent aux jaunes

L’arbre convulsif surgit

Noué rides en creux où la douleur tremble en permanence

Seuls où en interminables oliveraies

Aux cris de torses de parturientes ouvertes face à l’azur

S’alignent les jaunes acides d’une douleur créative

La pierre émerge en une ligne double projetée du big-bang

Toujours  larmoyant

Au milieu de cette eau d’invasion méditerranéenne qui a gardé le guttural accent flamenco arabique

Le vent saute les remparts

Entre

Ressort

Partout où je t’ai emmené à l’autel

Sans que jamais il ait pu dénouer nos doigts

Que la mer à cache-cache dans une fenêtre percée à coeur de montagne

Tient à flot

Vertical assemblage d’un appel à nos prières

Ma, tes seins intercontinentaux en passe-pores…

Niala-Loisobleu – 26/05/19

9 réflexions sur “ENTRE TIEN EMOI 91

  1. Mon,
    Si vous saviez comme ces entretiens me reviennent en plein coeur…
    Pas une seule fois je ne me suis sentie absente de votre voyage. J’étais ces poissons dorés que vous mangiez, j’étais tremblante dans ce tronc noué du vieil olivier et dans chacune de ces vitrines où je me fis pour vous prêt-à -porter, canif à l’écorce et pierre de vos routes cahotées au ventre…Hélas le soleil parfois s’empale noir sur l’épingle de l’horizon sans que ni vous ni moi n’y puissions grand-chose alors nos mots s’entre-dévorent dans un espace qui ne nous appartient plus…Je ne puis que vous offrir une fois encore ma main d’espace réconcilié dans cette forêt de signes qui est la nôtre et mon désir indélébile de continuer, avec l’acharnement qu’ont les enfants à vouloir tout vivre, à remettre la nuit à la paume de sa place…
    Ce soir nous ferons 0,9 pour cent tout au plus de notre vote commun…Croyez-bien que ce résultat ressemble aux lutteurs silencieux de l’amour que nous sommes…
    Je me sens plus proche des lutteurs de l’ombre .
    Je serai forte pour vous.

    Aimé par 1 personne

    • Quand au premier casque que je coiffais je m’aperçus que surtout il lui manquait cette pointe de la honte, de l’abomination et de le la persécution. Vînt alors cette vérité qui confère un droit d’orgueil celui de savoir que je ne me battrais jamais pour être le gagnant. Alors vous sachant en ce point comme en d’autre mon égale, sachez Ma, que rien de ce résultat ne changera notre façon d’agir. Nous sommes de l’essence des incompris sans que jamais nous nous soyons inscrit au parti des marginaux. Donner ne conte rien, cela compte, quelle nuance. Les éléphants de la magouille politique comme les zélés fans du triste sire président se mangeront leurs ficelles. Je ne suis pas triste, une foi de plus nous sommes au lieu du sacré.
      Votre place gagne en poings
      Ma poitrine en vibre
      Ô Ma
      Le tapis ne vous cache en rien, il est clair c’est en droit que vous êtes là…

      Aimé par 1 personne

  2. A l’heure qu’il est je vois que nous avons fait un peu plus de 2 pour cent, donc je corrige…
    Quant aux résultats complets …j’en parlerai avec vous en privé si vous le voulez bien…Mon,

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.