Rassurez-Vous


C’est à Vous chère alouette au profil de sterne, que le bruit des galets passe au crible. Distinction poétique oblige

Que ma pensée originelle se confie

Le temps tourne

Il pleut

Sans que j’en ressente regret puisque le soleil auquel j’aspire cogne à votre pouls

Semblable à un chevalet fidèle

C’est bonheur ce fabuleux trou de terre où je suis descendu, le tremblement routier que j’ai roulé, les délices gustatifs locaux pour la joie que les bains ont éclaboussés

Mais en sentant en capitale la pression de votre poplité dans notre amble pédestre je ne vois que bon choix à regarder l’oiseau de métal s’approcher

Nous voterons ensemble en retour sur nous m’aime, Ma…

Niala-Loisobleu – 24/05/19

5802194291

3 réflexions sur “Rassurez-Vous

  1. Mon,
    Sur cette photo que vous m’envoyâtes ce qui me frappa tout d’abord fut votre longe silhouette guettant le grand oiseau de métal, et aussitôt après ma présence incongrue (pas tant que ça) sur ce mur. (Oui, parce qu’on a beau être alouette au profil de sterne on n’en a pas moins les sabots à terre…)Je vous regardais donc regarder, très Durassien ma foi…
    C’est soleil ici, Mon, et j’ai des missives et des matins mutins plein les poches…
    Nous voterons en m’aime tant, à l’amble toujours…

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.