À remonter le filet


Rabattant la chaleur dans l’attache d’ombre du trou de mes moires je fus réveillé par un froid d’échine

Alentour le décharné d’arbres foudroyés dressait ses membres comme un moulin sans grain

J’ai posé ma bouche sous la première pierre pour tenir ma pensée à sa place

À peine si le filet en traîne se remplissait

N-L – 19/05/19

5797716591

6 réflexions sur “À remonter le filet

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.