AUX ENFANTS


avant-les-smartphones-quand-les-11s

AUX ENFANTS

Vous aurez à jouir à souffrir tout autant
Et vous ne trouverez jamais votre équilibre
Tiraillés entre l’être esclave et l’homme libre
Entre le temps des ans et le temps de l’instant

Votre rythme sera variable ou constant
Avec le cœur battant quand la paupière vibre
Et de vos muscles vous allez perdre la fibre
En cherchant le secours d’un quelconque assistant

La vie se domestique aux aubes de l’enfance
En la tenant droit sur le fil froid du rasoir
Tailladant celui qui assure sa défense

En ne présentant pas à l’outil l’aiguisoir
Maintes fois coulera du sang mêlé de larmes
Et triste le bonheur tirera ses alarmes.

Jean-Michel Bollet

ENTRE TIEN EMOI 89


cropped-a5ac5ac76d480f42d4dd0e744a5bf8c81

ENTRE TIEN EMOI 89

 

D’un vent n’arrivant pas à savoir

QUOI

passe des arbres débranchés

au-dessus d’un clocher au départ destiné à coiffer un sous-marin dans un ex-garage de Cherbourg

Les rincées troublent la lecture messagère

Elle se bat

Ma amoureuse

elle fait que ça

pour se garder soleil en son box.

Niala-Loisobleu – 08/05/19

La boxeuse amoureuse

Arthur H

 

Regardez-la danser
Quand elle s’approche du ring
La boxeuse amoureuse
La boxeuse amoureuse
Sur ses gants dorés
Des traces de sang
De larmes et de sueur
Et de sang et de sang
Elle esquive les coups
La boxeuse amoureuse
Elle absorbe tout
La boxeuse amoureuse
Boum boum les uppercuts
Percutent son visage
Mais jamais elle ne cesse
De danser, de danser
Tomber ce n’est rien
Puisqu’elle se relève
Un

L’EPOQUE 2019/24: « S’ECRIRE… »S’ECRIE-T-ELLE.


Voici  le vingt-quatrième de cette nouvelle Epoque 2019 avec Barbara Auzou.

C’est un travail à quatre mains , merci d’en tenir compte dans vos commentaires.

P1050856

Niala – 05-05-19

Acrylyque s/toile 100×73

Collection privée.

 

Un jour vous saurez

Ce bonheur venu d’un seul coup

Comme un froissement d’oiseau

Manger à ma blessure

Vous saurez l’amour creusé jusqu’à l’eau

Sur la douceur déçue

Et sur la raison des lèvres

L’érosion de l’injure

Je vous dirai l’enfant dans l’irritation

De poussière partie sur le chemin de l’intention

Accomplir ce meurtre d’elle

Sauvage et simple comme une naissance

Au cœur de la marguerite rebelle

Puisse l’orange douce de vos yeux

Voir un jour l’éclosion

Du rêve imprudent et nécessaire

Comme l’est tout rêve d’enfant

Et le train de l’écrit passé par mon corps de mère

Vers une seule gare demeurer

Votre solaire événement

Barbara Auzou.