UN VIEUX PARIS QUI VA DROIT AU COEUR


UN VIEUX PARIS QUI VA DROIT AU COEUR

 

T’as le coeur qui traîne ?

je t’emmène

viens voir Marthe

tu goûteras à la tarte qui dore au four

Oui c’est Papa

faut qui peigne les rues de Paname

l’aquarelle il l’a fait de Seine

comme une communale  qu’Ernesto montre du doigt

pour qu’on apprenne pas que l’amour est une faute de grammaire à pas faire

Sois pas nostalgique

il y a un piaf autour de ton bac à sable qui peut te causer de Jacques

ça fait ma neige

quand le blanc efface le noir

comme un objet dans la boîte

S’écrire, s’écrie-t-elle…

 

Niala-Loisobleu – 06/05/19

 

LA TOILETTE


liegender_akt_auf_weissblau_kariertem_grund_pierre_bonnard

LA TOILETTE

Etendus sur la prairie mansardée

les peupliers s’accommodent du point bas

la rivière réside là

Sous le pont l’échine sait se construire en cabestan

Les charges à bord sont de nature à n’accepter aucun servage

La cuvette où tu verses à broc la porcelaine  avenir au tour

barbotine en sentant la terre que ses doigts façonnent.

Niala-Loisobleu – 06/05/19

ENTRE TIEN EMOI 87


cropped-a5ac5ac76d480f42d4dd0e744a5bf8c81

ENTRE TIEN EMOI 87

 

Ce fût par ce dernier Dimanche que l’atelier après avoir veillé aux regards, montra une force d’intention notoire.

La Chaume sous sa taille d’herbe fraîche montre sa peau à m’aime la pente de son flanc tourné vers moi. Ses seins ont gagné la ligne du coteau, chez eux, à l’aise.

Au pied de sa révolution qui approche je vois ton voyage venir

Jamais on avait vu une Arrivée avoir autant les caractéristiques du Départ.

Toutes les affiches de la gare sont des titres de roman de Marguerite, ces films montent à la voûte des quais, l’histoire a les yeux trempés dans l’encre pour s’écrire.

Sans l’affolement propre à l’agitation des lieux de chemins de fer, les employés vont à leurs tâches respectives, on vérifie les essieux, on renseigne les pas perdus, la consigne est entendue.

Avant l’avion qui va m’emporter , l’oiseau aura mené sa présence à destination

Des victoires commémoratives j’ai le vécu. Enorme différence. Qu’en corps je souhaite célébrer ce 8 Mai prochain comme on ne le sait qu’ailleurs, Ma.

Niala-Loisobleu – 06/05/19

LES ALLEES


selbstbild

LES ALLEES

Les yeux braqués sur

Devant comme sur les côtés

Sans dire derrière – peur de l’interprétation de langage

Ce froid de Mai m’incite à rester en ton sein. Tu as le don de laisser l’oiseau sans lui dire il faut vite, allez habille-toi vite.

Niala-Loisobleu – 06/05/19