DISC Ô VERT


762824

DISC Ô VERT

Ta peau dans la brune que je blanche

D’un pas de canard une file d’attente se regarde

Frottements de piste colle ta cuisse

Et remplis mon vers

D’un trempé séculaire

On se colle au murmure de la ramure pis j’on vole

Mine de reins

J’m’ais mis tes aréoles en écouteurs

Pour un je

Sur ta chaise musicale…

Niala-Loisobleu – 04/05/19

ENTRE TIEN EMOI 85


cropped-a5ac5ac76d480f42d4dd0e744a5bf8c81

ENTRE TIEN EMOI 85

 

Le fleuve coule allongé sous mes yeux, un cygne passe…Prémonition ? Le gris frigide qui traverse les années en arrière sent le mouvement du courant présent. L’escalier vibre, secoué par palier, de haut en bas. Une porte entrouverte sous les Toi. La voix de l’arbre cherche le mot juste. Se clarifiant je l’entends, la reconnais je sais que ça n’est pas Robert, quelque chose de sympathique, non pas assez, je peins le titre arrive, puissant

« S’ECRIRE, S’ECRIE-T-ELLE !

Je vois le chemin de l’atelier à travers l’allée du jardin, les acanthes se touffent, remontent la garde, l’herbe boutonne. Le ton se veut plus grave. Changement de mode, Marguerite est assise sur le banc de pierre, la mente s’étale, la vallée monte vers le ressenti qui n’a pas à se justifier.

J’étais enceinte jusqu’aux dents de tous les mots d’amour et je ne pouvais plus accoucher d’un seul.

Le Marin de Gibraltar – Marguerite Duras

Dans la passion, on devient poreux, ouvert, troué. On ne peut plus rien entendre d’autre.

L’amie de Michèle Manceaux – Marguerite Duras

La passion reste en suspens dans le monde, prête à traverser les gens qui veulent bien se laisser traverser par elle.

L’amie de Michèle Manceaux – Marguerite Duras

Écrire, c’était ça la seule chose qui peuplait ma vie et qui l’enchantait. Je l’ai fait. L’écriture ne m’a jamais quittée.

Écrire – Marguerite Duras

Sur ma langue je sens venir une larme humide, mes yeux saisissent l’instant du mot inventé, couleur d’une vérité sortie de la gangue, Seul de Deux.

Ma a entendu le chien se précipiter, la porte est ouverte. La toile se remplit.

Niala-Loisobleu – 04/05/19

CE MATIN 2


3287521432_1_5_PrFYwli1

CE MATIN 2

 

Une odeur rance de trains partis à la même heure flotte sur la classe

Dans cette France montrée sur la grande carte murale

Ernesto

cherche  Les Lumières d’une ancienne nation

Les cons, dit-il, faut toujours qui fassent sauter les plombs…

Niala-Loisobleu – 04/05/19