ENTRE TIEN EMOI 64


cropped-a5ac5ac76d480f42d4dd0e744a5bf8c81

ENTRE TIEN EMOI 64

 

« J’écris à cause du feu dans ma tête et de la mort qu’il faut nier. »
Jacques Bertin

 

Cela t’aidera à voir en entier ce paysage que tu es dans le cadre de ma fenêtre du 1er. Bien sûr la façade est suffisamment percée pour un grand bain de lumière

 

La grotte avale et renvoie la vague au rythme de l’archet

Ce froissement élastique de mes dents qui roule à ton pied

Dégrafer leur envol au vibrato du plongeoir

Quand à travers trous l’assise métallique forge un parcours

Au bras levé ton aisselle ferroviaire  me rend Grasse en mille pertuis

 

J’écris pour me rappeler ce que personne n’avait dit de l’Art de Construire de ton corps.

Au bras levé

 

 

 

Niala-Loisobleu – 12/04/19

 

 

 

LA DERNIÈRE MAIN


 

 

 

 

5b372a71b462ac50cd7fc5c7ff977b10

LA DERNIÈRE MAIN

 

La porte s’ouvre à la volée

l’ordre des choses est troublé, la carafe d’eau sèche sur le chevet près des lunettes mouillées sur le drap rabattu…

« Sur la tribune la main droite détachée du corps

Dévoile les clichés

La main droite répand des ailes

Fuit vers la mer avec les animaux

La main droite modeste

Modeste sans trembler modestement la modestie

Fuit les cadres d’étoiles les dragons

Qui dorment en terre et dans les champs arides.

Architecturale à détruire

La main droite s’affaiblit

Frappée de stérilité

A la lumière crue de la mémoire

Elle favorise l’imitation

Et la reproduction des chairs. »

Paul Eluard

 

Ma main peut te rassurer elle est au calme de ton épaule

Dors, Ma

 

Niala-Loisobleu – 12/04/19