2 réflexions sur “ENTRE ACTES

  1. Son corps avait la douceur de l’eau dans les mains
    Un collier bleu marquait sa faiblesse
    Pour elle la rose écrit son poème
    Et le matin a tous les regards
    Montagnes lointaines où sont les gens d’autrefois
    La pluie qui appelle
    -Cette femme n’est pas un songe
    Elle doit être morte maintenant
    L’image accompagne le vent pour elle

    Georges Schehadé.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.