ENTRE TIEN EMOI 58


cropped-a5ac5ac76d480f42d4dd0e744a5bf8c81

ENTRE TIEN EMOI 58

 

Une heureuse conjonction astrale où un débit venteux favorable laissant poindre la montagne au centre de la fenêtre je coinçais la porte avec le chien et vînt goûter la plénitude de fin de journée dans cette vue imprenable. La paix en brassées, voilà le ressenti que rien ne contenait en rationnement. Laisser de côté les coureurs de dot baratiner l’Europe ça calme la tension.

 

AIGUEVIVE

René Char

La reculée aux sources : devant les arbustes épineux, sur un couloir d’air frais, un blâme-barrière arrête l’assoiffé. Les eaux des mécénats printaniers
et l’empreinte du visage provident vaguent, distantes, par l’impraticable delta.

Revers des sources : pays d’amont, pays sans biens, hôte pelé, je roule ma chance vers vous. M’étant trop peu soucié d’elle, elle irriguait, besogne plane, le jardin de vos
ennemis. La faute est levée.

René Char

 

Le soleil de ta voix était entré dans l’haleine de ce jour chômé où j’eus un désir manuel sans doute en raison d’une envie me poursuivant depuis plusieurs jours. Les préparatifs d’exposition sont somme toutes trop absorbants. Je sens mon besoin bâtisseur tiré sur un chantier ayant un impératif de délai. Le temps n’est pas toujours à repousser. Le chien vient de lever un oeil, je l’ôte de son rôle de cale-porte, il sourit, je le connais il déteste le sucre et les mouvements de dressage quI les accompagnent, mais ma main dans le tour d’oreilles, ça c’est autre chose.

Niala-Loisobleu – 07/04/19

 

CIMG0454-1

 

ENTRE TIEN EMOI 57


cropped-a5ac5ac76d480f42d4dd0e744a5bf8c81

ENTRE TIEN EMOI 57

Penchée sur ma main à écrire je te sens démangée de peindre. Tu ferais des expositions et j’habiterais ton atelier, au point de devenir interchangeables. Être l’un comme l’autre c’est extra. Tiens attrape une enveloppe on va y glisser un carton. Bien sûr que ça approche c’est dans une semaine au jus. Tagine de poissons un truc qui me dresse. Me voilà debout sur les nageoires à plonger dans ton encrier. Fais-moi le feu; Ma.

 

Niala-Loisobleu – 07/04/19

 

affiche

EN AVANT DES CLOCHES


50389081

EN AVANT DES CLOCHES

Ce bruit de poisson vivant

voilà mes idées collées à ton ventre

plus le parfum du dernier arbre  qui reposa l’oiseau pendant qu’un enfant pêchait son nuage au lancé

un marché dans l’eau qui monte aux genoux pour un dimanche à l’étale  c’est estival j’ai vu que tu n’avais rien laissé de côté.

 

Niala-Loisobleu – 07/04/19