René Char Fragment XXXIX tiré de Partage formel in Seuls demeurent (1938-1944)


Photographie © Odile d'Harnois

René Char

Fragment XXXIX tiré de Partage formel in Seuls demeurent (1938-1944)

   Au seuil de la pesanteur, le poète comme l’araignée construit sa route dans le ciel. En partie caché à lui-même, il apparaît aux autres, dans les rayons de sa ruse inouïe, mortellement visible.

Photographie © Odile d’Harnois

2 réflexions sur “René Char Fragment XXXIX tiré de Partage formel in Seuls demeurent (1938-1944)

  1. Ce qui s’applique au jaillissement de l’écriture poétique vaut pour l’interprétation qui ne fend le fruit parfois que pour l’écraser du poids de la réalité insupportable le privant de son intangible séduction…

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.