ENTRE TIEN EMOI 45


cropped-a5ac5ac76d480f42d4dd0e744a5bf8c81

ENTRE TIEN EMOI 45

Puisque sous sa robe ce jour te garde vive

dans  le passage à vide

sur la menthe

je remplis mes mains de cette embellie

fleur que le jardin

garde

en tous ses états

Il n’y a d’absence que dans l’amour introuvable

Ma

rentre-toi

gorge entre mes bras

Je vais repiquer le chant d’oiseau dans le carré potager

là où le vélo donne à manger au cheval

ces pages d’odyssée qui n’en finissent pas

comme je t’aime.

Niala-Loisobleu – 29/03/19

Puisque 

Puisque j’ai mis ma lèvre à ta coupe encor pleine;
Puisque j’ai dans tes mains posé mon front pâli;
Puisque j’ai respiré parfois la douce haleine
De ton âme, parfum dans l’ombre enseveli;Puisqu’il me fut donné de t’entendre me dire
Les mots où se répand le coeur mystérieux;
Puisque j’ai vu pleurer, Puisque j’ai vu sourire
Ta bouche sur ma bouche et tes yeux sur mes yeux;

Puisque j’ai vu briller sur ma tête ravie
Un rayon de ton astre, hélas! voilé toujours;
Puisque j’ai vu tomber dans l’onde de ma vie
Une feuille de rose arrachée à tes jours;

Je puis maintenant dire aux rapides années:
– Passez! passez toujours! je n’ai plus à vieillir!
Allez-vous-en avec vos fleurs toutes fanées;
J’ai dans l’âme une fleur que nul ne peut cueillir!

Votre aile en le heurtant ne fera rien répandre
Du vase où je m’abreuve et que j’ai bien rempli.
Mon âme a plus de feu que vous n’avez de cendre!
Mon coeur a plus d’amour que vous n’avez d’oubli!

Mon coeur a plus d’amour que vous n’avez d’oubli!

Victor HUGO (1802-1885)
(Recueil: Les chants du crépuscule)

3 réflexions sur “ENTRE TIEN EMOI 45

  1. Quand la saison revêt sa robe, Mon,je m’assois sur la pierre comme une bergère sans troupeau et je regarde l’humeur de l’œil que l’acide a quitté et qui réfracte en son cristal d’autres couleurs bien plus proches du bain…Il y a d’improbables jardins et d’autres que la vie contient au plus haut de leurs bourgeons insolents de santé…
    Deux lumières te disputent à mes pensées nées dans un carré de menthe…

    Aimé par 2 personnes

    • La bivalence en plus de l’avantage quantitatif à la vertu de la beauté grandie en soi. Des bergères il y a aussi le miracle en option. Je e prends. L’acide ça suffit. Nous inclinons a laisser l’improbable au hasard. Tes herbes de gueux sont fiables ainsi que l’aspect physique de ton jardin. Je te le dis Ma ton profil et tes deux faces sont à mon goût…

      Aimé par 3 personnes

Les commentaires sont fermés.