L’ABREUVOIR


771006

L’ABREUVOIR

L’amour dans la bouche

sur l’eau du bain la parole flotte

et me remue

J’ai le jardin ouvrier sous le vent

qu’un cresson bleu

pare de ses senteurs à boire

Niala-Loisobleu – 16/03/19

5 réflexions sur “L’ABREUVOIR

  1. Autrefois consommé sauvage, le cresson est aujourd’hui cultivé, en petite quantité, dans la moitié nord du pays. Sa production, très délicate, explique encore la faible superficie d’exploitation.( !!!) Présente toute l’année sur les étals(!!!???), cette exquise petite salade accompagne et sublime vos recettes salées. Et pour ne rien gâcher, le cresson est riche en vitamines et minéraux !

    C’est un trou de verdure où chante une rivière,
    Accrochant follement aux herbes des haillons
    D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
    Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

    Aimé par 1 personne

  2. Riche en fer son tranchant sur la langue s’harmonise au sang de viande rouge…
    Dois-je un bord d’eau te proposer ma biquette ?
    Merci Julie je t’embrasse sans attendre ta réponse…

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.