LA PINCEE


a607b4409996a743acc02f6422e97860

LA PINCEE

D’un allongement des bras

jusqu’aux plus hautes branches

le fruit inatteignable

voit son attente satisfaite

Elle m’a dit d’un simple éclair dans l’oeil

les années où l’enfant scellé sur sa planche se balançait au bout des deux cordes

La vitre sale sans reflet

du ruisseau tari

a gardé fenêtre ouverte l’oiseau peut venir

des matins après l’autre elle pose le fruit de ses doigts sur son espoir

Niala-Loisobleu – 12/03/19

4 réflexions sur “LA PINCEE

Les commentaires sont fermés.