ÎLE


a8999fc9573fc09ab3efab8c471003d1

ÎLE

 

Taches de rousseur parsemées de pointes que seuls les chardons violacent d’un ton n’ayant rien de cardinal

mécréant même

piquant de ce sel qui fleure aux carreaux des grandes vertus du corps de la femme

que serions-nous sans ce que l’amour hurle

dans l’indifférence totale d’une foule libertine

collée

aux vitrines des serrures d’un monde aveugle mais voyeur

courant parmi les ombres reste ce bord de mer respirable, herbu au milieu de l’aride d’un sable à écrire des promesses où nous avons dressé de nos mains folles la tente de notre palmeraie architecturale.

 

Niala-Loisobleu – 1er Février 2019

4 réflexions sur “ÎLE

Les commentaires sont fermés.