POST-HALL (11)


Pas remis du réveillon l’alizé folding cuve en basse-fosse offrant au soleil natif des joues roses d’un bleu sans gueule de bois

Quand au bas du virage l’arbre ébranlé sortit d’un érotique songe le cheval cria hourra v’là la ligne droite des hues no d’hier. La vérité si je Mans avant 24h

Bon sang ne saurait mentir

J’étape en St-Jacques

Instant précis où vous souvîntes du houblon à mettre en brûlot

La flamme monta alors en baume sur les plaies de l’initiatique parcours

Bon voyage ma Dame…

N-L – 25/12/18

8 réflexions sur “POST-HALL (11)

Les commentaires sont fermés.