DE BATEAU-DE-PAPIER


instruction-de-étapes-comment-faire-le-bateau-de-papier-30151649

DE BATEAU-DE-PAPIER

 

Noircie de laves anciennes cette plage aux erres échouées lèche le quartz blond d’un bac à sable livré par la marée

Jusqu’aux genoux

l’écume entre aux douves du château

larmes de joie de deux enfants  sortis du film d’horreur

un vol d’oiseaux blancs remorquant ce ras d’eau transporteur de sel

largue les mauvaises nouvelles pour les plier…

 

Niala-Loisobleu – 12/12/18

 

4 réflexions sur “DE BATEAU-DE-PAPIER

  1. Je sais des enfants inlassables

    à jamais perdus dans leur corps sans destin

    perdus pour l’eau fraiche du rire et la rumeur

    qui monte dans l’été des collines,

    des enfants liés à leur souffle, à leur silence,

    qui ne sauront

    ni la rémission du baiser

    ni le tremblement de la caresse;

    cette naissance d’oiseau dans la paume.

    Sévères architectes,

    Ils bâtissent un monde sur un grain de sable

    et leurs rêves sont les défaits d’un livre

    dont la mort coud les pages.

    S’il advient qu’ils veuillent jouer dans leur repos amer,

    ils nous lancent leur pensée

    comme un ballon plein de terre

    et cela tombe de nos mains.

    Des enfants, inlassablement des enfants.

    Ils ne pleurent ni ne chantent, ils savent

    qu’aimer est une guerre

    dans l’instant même de la vie, leur paysage.

    Jean-Pierre Siméon (Lettre à la femme aimée au sujet de la mort et autres poèmes – Poésie/Gallimard – Septembre 2017)

    Aimé par 3 personnes

Les commentaires sont fermés.