BRIBES (XV)


P1050759

BRIBES (XV)

Avant leur âge il paraît que les arbres à l’ouvrage mirent la bonne ombre à vivre dans l’espace protégé

Si tu entends le bruit de bottes de la paille allonge-toi que je te couvre d’émoi, sans rien en ôter

Tu m’as dit j’aime le son des cloches qui poussent les chars-à-banc hors de la grange

La pluie de dragées guette le bouquet que j’ai à jeter

Comme une sirène de bateau sortant de l’aube, la roue s’est reconstruite en  rayons de miel

Au piano le facteur accorde un quatre-mains aux deux anneaux…

Niala-Loisobleu – 1er Décembre 2018

3 réflexions sur “BRIBES (XV)

  1. Verticale,
    je t’embrasse à la dragée de mes dents
    le sucre à la gencive du vivre.
    Il existe un monde de distinction et de beauté
    où l’on appareille nos bateaux ivres
    Tromper c’est l’idée qui entrave la navigation
    Ce sont les vents que l’on veut éteindre
    comme la lumière qui vit dans l’obscurité…

    Je t’aime debout et t’embrasse itou.

    J'aime

    • Distinguer comme la main sait dans le noir de l’abdomen ouvert
      En appelant par son nom la partie du boyau par où le passage bulle
      Au poumon originel Nous nous sommes abonnés au gaz
      Je t’aime aussi debout sur le ton de ta langue…

      Aimé par 2 personnes

Les commentaires sont fermés.