ASSEMBLAGE


7bc5cbf883d98f71605fc0f170314066

ASSEMBLAGE

 

Qui nous mis à part pourrait dire la résonance lumineuse des deux pierres que le vent  tout comme l’air transfusent ?

Ce ne sont pas les horloges vulgaires des compte-gouttes du quotidien qui sauraient le dire, les nôtres sont à quai d’un temps qui n’a pas pris  le même jour pour référence. Abolissement d’un ensemble d’idées établies pour une norme allant cahin-caha à l’affiche du spectacle qu’il prose au son du caprice.

Saltimbanques du complémentaire, couleurs métaphysiques, symbiose entre les opposés de l’idée fixe, on pourrait écrire et peindre au lieu de dire des paroles que personne n’entendrait, l’écoute est oeil dans l’âme que certain feu allume. Et en dehors de toute gestion admise.

Niala-Loisobleu – 1er Décembre 2018

 

BRIBES (XV)


P1050759

BRIBES (XV)

Avant leur âge il paraît que les arbres à l’ouvrage mirent la bonne ombre à vivre dans l’espace protégé

Si tu entends le bruit de bottes de la paille allonge-toi que je te couvre d’émoi, sans rien en ôter

Tu m’as dit j’aime le son des cloches qui poussent les chars-à-banc hors de la grange

La pluie de dragées guette le bouquet que j’ai à jeter

Comme une sirène de bateau sortant de l’aube, la roue s’est reconstruite en  rayons de miel

Au piano le facteur accorde un quatre-mains aux deux anneaux…

Niala-Loisobleu – 1er Décembre 2018

LE TROU DANS LE MUR 


 

120735576

LE TROU DANS LE MUR

 

De droite à gauche du couloir le chemin de faire traverse l’enfilade des portes inversées

S’envoler loin redresse les colonnes pour présenter le fronton au besoin primordial

Sortir la fenêtre de l’Atelier au jour chauffe les blancs d’une touche de patte

Tend tes bras s’il fait froid ce ne sera pas au milieu d’eux tes seins ont un feu intérieur

La mer dis-moi que nous y marcherons d’un seul vent

Ce qui fait ce clapot à mon oreille  porte nage envole au galop…

Niala-Loisobleu – 1er Décembre 2018